Manger Des Insectes : Une Solution Pour Sauver La planète ?

Dans toutes les bonnes émissions de téléréalité – et dieu sait que je suis fan (ironie !) – il y a toujours un passage où les candidats doivent manger des insectes.

Au choix : ça dégoûte, ça fait rire, ça donne faim… Dans tous les cas, on ne reste jamais indifférent.

Seulement des voix de plus en plus audibles se font entendre pour nous présenter ce met comme une alternative crédible et écologique à la viande.

Serait-ce la solution ultime ?

Celle qui réconciliera les amateurs de bonne chère à notre combat pour une consommation responsable ?

C’est exactement ce qu’on va voir aujourd’hui.

Les Insectes Peuvent-il Vraiment Remplacer La Viande ?

Avant de voir pourquoi il serait intéressant de pratiquer l’entomophagie (le fait de manger des insectes), il est intéressant de se pencher sur ses apports nutritionnels.

Et là, honnêtement, ça surprend.

On peut trouver de tout. Des insectes dégoûtants, peu appétissants ou trop mignons pour finir dans notre estomac…

Mais une chose est sûre, c’est que les insectes comestibles sont des bombes énergétiques.

On a là un concentré de protéines et plus encore.

Par exemple, à poids égal, le grillon contient 3 fois plus de protéines que le boeuf.

20 gr de criquets apportent autant de protéines qu’un steak de 110 gr !

100 gr de vers de farine apportent tous les besoins en acides aminés nécessaires à un homme de 80 kg.

Vers de farine ou Ténébrions

On continue ?

Tu te souviens de la difficulté de trouver ailleurs que dans le poisson les Omega-3 ?

Eh bien, tu en retrouves sans problème dans le criquet (avec des Omega-6 en bonus).

Et la vitamine D ? Et les fibres ?

Pareil !

La vitamine D se retrouve dans certaines larves d’abeilles.

La teneur en fibres des insectes est du niveau des légumineuses, c’est-à-dire bien meilleure que pour la viande.

Au-delà des aspects peu ragoûtants, manger des insectes (comestibles) est bon pour la santé. On y retrouve une grande part des besoins nutritionnels humains.

Ok mais est-ce la seule raison de se mettre à bouffer des bestioles ?

Mais Pourquoi Manger Des Insectes ?!

Pour l’environnement

On mange de plus en plus de viande sur terre et sa production est une catastrophe écologique.

Bien sûr, Gérard et son troupeau de vaches qui broutent paisiblement dans les hautes plaines des Alpes ne sont pas le problème.

Au vu de notre consommation actuelle, une armée de Gérard ne suffirait pas. C’est pour ça qu’on retrouve des usines à bétail.

C’est cette exploitation de masse qui est une plaie pour l’environnement et pour le bien-être animal.

Et si je te disais que les insectes peuvent apporter une partie de la solution.

Hein ?!

En effet, un boeuf nécessite une forte consommation en eau et en nourriture végétale avant de finir dans notre assiette.

Les insectes, beaucoup, beaucoup moins…

Par exemple, pour qu’un vœu grossisse de 1 kg, il faut entre 8 et 10 kg de végétaux.

Produire 1 kg d’insectes n’en demande que 2 kg.

C’est autant de forêts abattues et défrichées en moins, pour y cultiver du soja OGM.

En plus, les insectes sont moins exigeants que nos amis les boeufs.

Ils peuvent même se contenter de manger du fumier ou des lisiers (mélange de déjections animales et d’eau)

En gros, ils peuvent se nourrir de nos déchets organiques.

Chaque année en France, on jette 10 millions de tonnes de nourriture. Seulement 10% est distribué à l’aide alimentaire.

Avec les 9 millions de tonnes de déchets organiques restantes, on pourrait produire 4,5 millions de tonnes d’insectes !

En voilà un bon moyen de recycler un gaspillage alimentaire démesuré.

Donc oui, manger des insectes, est une alternative écoresponsable face à l’élevage intensif.

Mais pourquoi vouloir se nourrir de bestioles qui ont parfois plus de pattes que je n’ai d’orteils ?

Parce que c’est bon

Il faut savoir, qu’en plus des candidats de Ford Boyard et de la téléréalité, on mange des insectes en Afrique, en Asie et en Amérique Latine…

On estime à 2 milliards la population de mangeurs d’insectes.

Pas parce qu’il n’y a rien à manger.

Non. Simplement parce que c’est bon !

Bon appétit !

Ma femme est asiatique. Quand on rend visite à sa famille, j’apprécie particulièrement prendre l’apéro avec un bol de vers grillés et assaisonnés.

Certes, c’est déconcertant la première fois.

Mais quand, au marché, tu vois les gens acheter et manger ça comme des cacahuètes, je te promets que ça donne envie !

Donc, une fois la surprise passée, on n’a plus qu’à apprécier.

Pour frimer en société

Bon, là, je provoque un peu.

Mais clairement, en Europe, rares sont ceux qui ont déjà mangé des insectes. Je ne parle pas de juste goûter.

Je parle de manger. De les intégrer à un repas ou à l’apéritif. Bref, dans un moment de vie tout à fait banal.

Du coup, raconter ces expériences, peut choquer, intriguer voire intéresser notre entourage.

Effectivement, il est toujours valorisant de faire le barbot devant du monde.

« Ouai… je sais… »

Mais plus que de frimer, c’est véritablement le moment de vanter les mérites d’une alimentation intégrant des insectes comestibles.

Oui, manger des insectes permet un apport conséquent en protéines au même titre que la viande et c’est beaucoup plus écologique à produire !

Pourquoi vouloir garder ça pour soi ? Il faut en parler, le partager au maximum !

Cela permet de proposer une alternative écoresponsable aux anti-végétariens ou flexitariens. Tu sais, ces gens pour qui un repas doit forcément être de la viande avec un accompagnement.

Et il y en a beaucoup…

Après tout, on a quasiment tous été élevé comme ça.

Bref, aux mangeurs de viande à tous les repas, tu peux proposer de varier les goûts 1 fois sur 2 en mangeant des insectes !

Manger Des Insectes Sous Quelle Forme Et Pour Qui ?

D’abord, précisons, qu’on peut transformer les insectes en farine.

C’est intéressant pour 2 raisons :

  • on peut faire des gâteaux avec et personne n’y verra que du feu.
  • on peut aussi nourrir les animaux !

Eh oui, nourrir les bêtes d’élevage à partir d’insectes qui se nourrissent de déchets organiques est beaucoup plus vertueux que de déboiser des milliers d’hectares pour planter du soja.

Pour rappel, il faut 5 fois moins de végétaux pour produire 1 kg d’insectes que pour 1 kg de boeuf.

Et vu les apports énergétiques des insectes, il vaut mieux de la farine d’insectes que de la farine de soja pour nos élevages !

Mais, nous humains, pouvons-nous manger des insectes entiers ?

Bien sûr !

A la télé, on voit une simple assiette avec un gros grillon, une énorme larve, une araignée velue, un œil de poisson géant (là on s’éloigne des insectes mais bon…).

Tout est fait pour dégoûter le téléspectateur.

Dans le quotidien des mangeurs d’insectes, c’est bien différent.

Comme tout, on peut les cuisiner, les assaisonner, les mettre en valeur… bref les rendre appétissants.

Et c’est exactement ce que font les pays amateurs d’insectes.

Mais tout le monde peut en manger ?

En fait, presque tout le monde.

Car les insectes font partie de la famille des arthropodes. Dans cette grande famille, on retrouve les crustacés.

Et, de fait, les personnes allergiques aux crustacés sont susceptibles d’être aussi allergiques aux insectes.

Où en trouver en France ?

En dehors de Paris, il est (encore) quasiment impossible de trouver des boutiques ou restaurants dont l’entomophagie est la spécialité.

C’est pourquoi j’ai créé un petit guide pour t’aider à passer à l’action et te lancer dans ce nouvel univers culinaire.

Tu y trouveras les bonnes boutiques sur Internet, l’adresse de quelques restaurants sur Paris et des recettes de cuisine.

Sache quand même que vendre des insectes comestibles n’est pas aussi simple que vendre une baguette ou un steak de boeuf.

Il y a peu, c’était même illégal.

Aujourd’hui, il faut encore demander une autorisation de vendre des insectes comestibles à la Commission Européenne.

Pendant ce temps, la Suisse et la Belgique ont clairement autorisé leur vente comme tout autre produit alimentaire.

Manger Des Insectes : Le Bilan

On estime à 9 milliards la population mondiale en 2050.

En parallèle, la consommation de viande ne cesse de croître.

Comme on vient de voir, les insectes présentent plusieurs avantages :

  • ils peuvent remplacer ou compléter les apports nutritifs de la viande
  • industrialiser leur production sera beaucoup moins néfaste que l’industrie du bétail
  • C’est bon ! (après, les goûts et les couleurs…)

Pour l’instant 2 obstacles mettent à mal l’adoption de cet aliment novateur.

Le premier est la barrière psychologique car les insectes ont une image dégoûtante et sale dans notre culture occidentale.

Pourtant, dans un pays où manger de la viande à tous les repas est une tradition, manger des insectes représente une alternative intéressante.

Le plus efficace pour l’environnement restant de tendre vers un régime végétarien ou flexitarien.

Le deuxième obstacle, comme on l’a vu, est d’ordre législatif.

Plus on facilitera la commercialisation de cet aliment, plus on y aura accès facilement, mieux on pourra l’adopter.

Bon, je te laisse. Moi, je vais prendre l’apéro, mais je n’ai plus de cacahuètes 😉

Sources :

ante. venenatis, Lorem Curabitur risus. id felis