Le Petit Magasin A l’Assaut d’Amazon !

Quelle joie d’aller chercher son achat dans le petit magasin en bas de chez soi !

Non ?

Tu préfères qu’un livreur ultra-pressé te jette à la gueule un carton car il doit finir d’acheminer ses 1 623 colis en moins de 8h ?

Ok, je suis peut-être un peu old-school…

Mais comment peut-on se plaindre que nos centres-villes se vident et en même temps réaliser 90% de nos achats sur Internet ?

Soyons honnête : l’e-commerce et Amazon permettent d’acheter depuis son canapé, de ne pas être tributaire d’horaires fixes…

L’expérience utilisateur est généralement 1 000 fois meilleure sur Internet et c’est malheureux.

Si on attend du consommateur qu’il s’adapte et/ou qu’il fasse des efforts, c’est mort !

Autant dire adieu immédiatement aux petits commerces…

Mais alors, c’est quoi la stratégie pour mettre une fessée à Amazon quand on est seul et perdu dans son magasin physique ?

Les avantages d’Amazon sur le Petit Magasin

On trouve de tout…

On ne va pas se mentir, la plupart d’entre nous ont déjà commandé sur Amazon.

Même moi, qui promeus les valeurs de la consommation locale et responsable, il m’arrive de commander ce satané filtre de cafetière à la référence imprononçable et qui est introuvable dans le petit magasin spécialisé…

Eh oui… sur Amazon, on trouve tout. Mais vraiment tout.

C’est quand même incroyable !

Il est quasiment impossible de ne pas trouver un produit.

Donc, les consommateurs, dès que leur achat est un peu particulier, ont tendance à aller directement sur le site du géant américain.

Et ça peut se comprendre…

L’autre option, c’est de courir de boutiques en boutiques demandant à chaque fois si le grille-pain modèle X355b12 est disponible.

Donc, quand on veut précisément ce modèle, pour gagner du temps, on va directement sur Amazon.

Mais le cerveau humain est ainsi fait, qu’il aime le confort, les habitudes…

Après 2 ou 3 commandes sur Amazon, tu te retrouves à faire tous tes achats chez eux ; même ceux que tu pourrais faire en bas de chez toi !

Comparer les prix

Un gros avantage de l’ecommerce et d’Amazon en particulier, c’est que le même produit est vendu par plusieurs marchands.

Donc tu connais très vite la fourchette de prix de ton produit et surtout, où dénicher le moins cher.

Quand tu rentres dans une boutique physique, les prix affichés sont ceux qu’affiche le vendeur.

Point barre.

Il peut t’annoncer des prix 10 fois plus chers qu’ailleurs, tu ne le sauras pas.

La confiance est beaucoup plus difficile à créer entre un propriétaire de petit magasin et ses clients.

Recueillir des avis utilisateurs

Avant de sortir la carte bleue pour payer sur Internet, on regarde tous, les commentaires sur le produit qu’on est prêt à acheter.

Un retour d’expérience d’autres consommateurs est vraiment un argument qui peut peser dans la décision d’achat.

S’il est bon, tu es quasiment sûr de ne pas te faire avoir.

S’il est bon, tu peux payer en toute tranquillité.

En petit magasin, il faut faire confiance au vendeur…

Mais c’est bien connu, ils mentent comme des arracheurs de dents !

 « J’ai le même à la maison… » (Les Inconnus)

On en revient à la confiance…

Dur, dur pour un petit magasin de proposer le niveau de confiance d’Amazon.

Des horaires ? Pour quoi faire ?

Dernier point non négligeable :
sur Internet, tu peux acheter un produit un mardi soir après le boulot à 22h30.

Pas la peine d’attendre l’ouverture du magasin pour acheter et pire… se rendre alors compte que le produit est en rupture de stock !

Avec Amazon, pas d’horaire non plus pour la livraison.

Soit le livreur peut mettre le colis directement dans la boîte aux lettres, soit dans un commerce de proximité soit dans les boîtes aux lettres Amazon !

Difficile de faire plus flexible…

On vient de voir les principaux avantages d’Amazon face à un petit magasin.

Mais, est-ce que ce dernier est condamné à fermer tôt ou tard ?

Est-ce la fin des achats dans des commerces physiques ?

Est-ce la fin de nos centres-villes ?

Non… mais pour cela, il faut une stratégie, un véritable plan de bataille.

Le petit magasin doit être présent en ligne

Ce n’est pas parce que tu tiens un commerce physique que tu dois être totalement absent du web !

Désolé de te décevoir mais, pour faire venir des clients chez toi, il faut leur en donner envie.

Et vu qu’en France, on passe 4h30 / jour devant un écran et beaucoup moins dans une rue du centre-ville, pour se faire connaître, ça se passe en ligne.

Bien sûr, tu ne vas pas te mettre à balancer des pubs sur TF1…

Mais une présence sur les réseaux sociaux, voire de la publicité sur Facebook, est indispensable.

Avec quelques dizaines d’euros, tu peux cibler des gens intéressés par tes produits et vivants dans ta ville !

Même si je ne suis pas fan des réseaux sociaux à titre personnel, un propriétaire de petit magasin doit y être présent.

Comme on l’a vu dans le paragraphe précédent, les commerces physiques partent déjà avec un handicap… si en plus ils sont invisibles sur le net, autant arrêter tout de suite.

Il est donc important d’être présent sur Facebook ou Instagram, se créer un compte Google My Business pour être bien référencé et présent sur Google Maps…

Mais surtout, Ô oui surtout :
Le petit magasin doit avoir une liste d’emails de clients et prospects !

C’est que qui fonctionne le mieux.

Tout le reste est sympa pour acquérir un nouveau client mais coûte cher en temps ou en argent.

Avec la liste email, tu fidélises tes clients et c’est gratuit !

Trop peu le font et c’est une énorme erreur.

Le Petit Magasin doit être flexible

Sacré nom d’une pipe !

On a vu qu’on peut commander sur Amazon à n’importe quel moment du jour et de la nuit.

Ne t’inquiète pas, il n’est pas nécessaire que les petits magasins restent ouverts 24/24 et 7/7.

Ce qu’il faut, c’est d’adapter les horaires en fonction des besoins des clients.

C’est-à-dire, être ouverts :

  • Avant et/ou après le boulot des gens.
  • Le week-end au maximum.

Il faut s’adapter en fonction du produit, des jours de la semaine, des saisons et des clients…

Pour cela, il faut mesurer par jour et par heure le chiffre d’affaires et ouvrir quand on est rentable tout simplement !

Et pas quand ça arrange le proprio de la boutique hein…

 « Roooo… C’est la merde ! »

Le Petit Magasin doit mettre en avant ses produits

En 2 clics, on peut tout savoir au sujet d’un produit sur Internet et même en restant uniquement sur Amazon.

Donc, en petit magasin physique, il faut aussi faire parler ses produits !

Leur faire raconter l’histoire sur leur origine, leur fabrication, leur écoresponsabilité….

Peut-être casser les prix sur quelques produits et les mettre en avant avec la mention : « Moins cher que sur Amazon : Économisez 10€ !».

Le petit magasin pourrait très bien afficher des retours clients sur certains produits.

Ce n’est pas réservé à Internet après tout…

On peut demander à un client régulier de donner un commentaire sur la boutique ou un produit et ensuite l’afficher.

Il n’y a aucune raison de ne pas transformer ce qui fonctionne sur le web pour l’adapter à un petit magasin !

Il faut juste sortir des chantiers battus…

Le Petit Magasin doit offrir une expérience

Là, c’est le point le plus important.

En petit magasin, tu peux devenir le champion de la flexibilité, faire parler tes produits et animer une belle communauté sur Internet, tu ne pourras pas rivaliser facilement avec Amazon.

Tu ne joues pas dans la même cour !

Par contre, avec ce qu’on vient de voir, tu te différencies clairement de ce que les gens ont l’habitude de voir.

Tu commences à créer une expérience différente de ce qui existe dans les commerces physiques habituels.

Et bim !

Ça y est… je viens de te sortir le mot à retenir de cet article.

Ce mot, c’est le mot Expérience.

Si les gens veulent simplement acheter un produit, ils vont sur Amazon.

Si tu leur offres un bon moment, un truc sympa et différent, des changements fréquents (déco, concepts, évènements…), nul doute qu’ils préfèreront prendre le temps de venir dans ton petit magasin.

Il faut tout faire pour que le client se sente unique et vive une expérience unique.

Un petit magasin ne peut pas concurrencer Amazon sur le terrain de l’efficacité.

Par contre, il peut le faire sur l’expérience client.

On résume ?

  • Être présent sur le web.
  • Avoir des horaires adaptés à tes clients.
  • Mettre en avant tes retours clients.
  • Offrir une véritable expérience !

Avec tout ça, je suis convaincu que nos centres-villes ne sont pas condamnés à mourrir.

Ils doivent juste se réinventer !

Si tu es propriétaire d’un petit magasin et que tu cherches des idées ou de l’aide pour te différencier, n’hésite pas à me contacter.

Je ne te promets rien, mais j’ai quelques compétences à offrir… et si ça peut aider nos petits magasins à prospérer c’est autant dans ton intérêt que dans le mien 😉

Alors pour me contacter, c’est par ici !

ultricies venenatis et, felis nec adipiscing vulputate, facilisis